Sélectionner une page

Pathologies veineuses

La maladie veineuse touche plus de 20 millions de personnes en France, environ une femme sur 2 et un homme sur 4 sont concernés.

Rappel du fonctionnement du système circulatoire

Le cœur propulse le sang chargé d’oxygène  et de nutriments vers les organes grâce aux artères, puis les veines ramènent le sang appauvri en oxygène vers le cœur, c’est ce qu’on appelle le retour veineux.

Cette action est possible grâce à la pompe musculaire du mollet, lorsque le muscle se contracte, et à la pompe plantaire lors de la marche, aux mouvements respiratoires et aux valvules des veines (sorte de petits clapets anti-reflux).

A l’origine des maladies veineuses des membres inférieurs, on constate une dégradation de la paroi veineuse et une détérioration des valvules qui provoquent une augmentation de la pression veineuse. Sous l’effet de cette pression, la veine se dilate et un reflux s’installe provoquant l’apparition de varices.

Ces affections veineuses sont évolutives et doivent être traitées pour éviter des complications graves, allant jusqu’à la thrombose veineuse superficielle ou la phlébite (thrombose veineuse profonde) et même jusqu’à l’embolie pulmonaire et l’ulcère

Les facteurs de risque

L’immobilité prolongée (les longs voyages  de plus de 4h), peut provoquer un gonflement des jambes (œdème) ou plus grave une phlébite (thrombose veineuse profonde. Ces problèmes peuvent survenir sans aucun antécédent veineux – la grossesse : aspect physiologique (modification hormonale) et un aspect physique (compression exercée par l’utérus sur les veines et l’augmentation du volume sanguin.

Une femme enceinte sur 2 présente des signes d’affection veineuse des membres inférieurs. Le risque de phlébite est multiplié par 5 pendant la grossesse et par 60 pendant les semaines qui suivent l’accouchement – la ménopause : la baisse progressive de la sécrétion de progestérone puis la baisse de la production d’œstrogène caractéristiques de la ménopause entrainent l’apparition de gonflement des chevilles et des jambes, voire de varices – la position au travail : la position debout avec piétinement, position assise prolongée, port de charges lourdes.

1er symptôme :
douleur et lourdeur des jambes
1er signe clinique : les varices

Nos catalogues 2017

Particuliers

Solutions bien-être et autonomie au quotidien

Consulter

Professionnels

Retrouvez l'ensemble de nos produits ainsi que leurs tarifs

Consulter

Contactez-nous

Pour toute question concernant nos produits ou nos services
03 86 61 21 23

Envoyer un message